Category: Diaporama accueil


Les Ateliers Numériques « Sénior »

By Pascal Dumesnil,

Les Ateliers Numériques ont commencé en décembre 2018. Depuis, quatre groupes ont participé à la formation de base, et un groupe à la session de perfectionnement.

La « base » consiste à allumer/éteindre la tablette ou le téléphone, à envoyer des messages, et des mails, à installer des applications, à prendre des photos, à aller sur les réseaux sociaux….

Le contenu de l’« approfondissement » est adapté à la demande de chaque groupe.

 

Actuellement, ce groupe « approfondit » la pratique de la photo…. Avec leur smartphone ou leur tablette !

Vous pouvez d’ailleurs retrouver leurs œuvres au-dessus de cet article… Et sois-dit en passant, il est également rédigé par eux-mêmes, à l’unisson… ou presque !

 

Super, Extra, Sympa, Agréable, Ambiance, Intéressant, Patience, Connectés ! à Sont autant de mots qui résument l’ambiance de ces Ateliers Numériques « Séniors ».

Soirée jeux

By Pascal Dumesnil,

Les soirées jeux recommencent ! C’est dans une ambiance détendue que bénévoles, adhérents et professionnels se retrouvent pour profiter d’un moment de détente, de réflexion et surtout de joie.

Les éclats de rires, les « Minces ! » et les « Mixs mots !!! », s’enchainent autant que les parties de jeux.

Ce soir-là, nous avons expérimenté des jeux des plus classiques : de réflexion avec « Puissance 4 »,  le « Rami des chiffres » {gare au hasard de la pioche !} et le « Uno », aux plus récents : de rapidité pour retrouver une image parmi d’autres avec « Detective looking chart » (« à la recherche des dessins ») et de logique et d’assemblage de couleurs avec « Blokus » et « Génial » !

Le Groupe « jeux » vous propose d’autres temps de jeux chaque mois, avec plein de nouvelles surprises : (sur Inscription à l’accueil)

  • Le lundi 15 avril, à 14h (jusqu’à 17h)
  • Le vendredi 10 mai, à 20h (jusqu’à 23h)
  • Le vendredi 7 juin, à 16h30 (jusqu’à 18h)

A bientôt, pour de nouveaux « lancés de dés »  et « triages de cartes » !

Journée internationale des droits de la femme

By Pascal Dumesnil,

La semaine d’animations liée à la « journée internationale des droits de la femme » s’est clôturée par une soirée conviviale autour d’une pièce de théâtre « Mots d’Elles » par la compagnie Azerty.

56 personnes étaient présentes pour partager ce spectacle, riche en émotions.

Un café gourmand a permis ensuite à chacun d’exprimer ses ressentis, de poursuivre la réflexion et de participer au tirage au sort du gagnant du « quizz » lié à l’exposition.

Un magnifique ouvrage intitulé « Elles ont osé » a enthousiasmé notre gagnante présente lors de la soirée.

Bravo !

Merci à chacun et particulièrement aux bénévoles qui ont œuvrés à l’organisation de cette semaine.

VISITE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

By Pascal Dumesnil,

Mais que faisait de si tôt matin, dans la nuit et le froid de cette journée de février, ce groupe de 42 personnes devant la porte du centre social ? Eh bien, ils attendaient le car pour aller à paris visiter le Palais Bourbon qui abrite l’assemblée nationale. Collégiens, bénévoles, adhérents, et quelques professionnels du centre social ont été accueillis par Jean-Paul LECOQ, le député de la circonspection, qui les attendait à l’entrée pour les guider à travers les différentes salles du Palais Bourbon : salle de presse, salles de commissions, salles d’accueil, bibliothèque,  toutes aussi majestueuses avec leurs peintures, sculptures et décorations. Et bien sûr, l’hémicycle où se réunissent tous les députés de la république. Jean-Paul Lecoq a expliqué les rôles des députés notamment la construction des lois qui nécessitent de longs débats en commissions, ce qui explique qu’ils ne soient pas toujours présents dans l’hémicycle. Ils sont dans d’autres salles pour travailler, débattre pour établir des lois qui soient bénéfiques aux citoyens. Après ce voyage dans l’histoire  mais aussi le présent, le groupe s’est retrouvé dans le jardin des Tuileries pour un pique-nique au soleil  et une ballade le long de la Seine. Le retour s’est fait dans le silence, chacun se remémorant cette belle visite au sein d’un des bâtiments les plus prestigieux de notre pays.

Zone de Gratuité

By Pascal Dumesnil,

Depuis quelques années, les bénévoles mettent en place une zone de gratuité.  Cela consiste à donner aux habitants, durant une journée, des vêtements et tout objet qui nous sont déposés en amont. Cette journée est proposée 2 fois par an. Depuis 2018, nous la proposons aussi à l’Espace de Vie Sociale, à Mayville.

Fort du succès de la « give box » installée dans le hall du Centre Social toute l’année, la zone de gratuité complète cette offre et permet le déstockage des vêtements et d’autres objets.

La première de l’année, jeudi 28 février, a permis de redonner une nouvelle vie à 250 kg de linge. Les habitants ont pu choisir parmi une offre importante de vêtements de bébé jusqu’à l’âge adulte.

Fin juin, vous pourrez retrouver les bénévoles pour une nouvelle zone de gratuité qui sera programmée à l’Espace de Vie Sociale et en fin d’année 2019, une troisième édition au Centre Social.

Venez nombreux !

Préparation de produits bios pendant les vacances de février

By Pascal Dumesnil,

Dans le cadre des animations des vacances de février, un rendez-vous était donné jeudi 14 février à 9h30 pour fabriquer des produits bios.

En effet, 10 personnes étaient réunies pour réaliser un gel douche et un baume à lèvres, pour lesquels elles ont pu choisir entre divers parfums : fraise, citron cerise ou encore pomme d’amour.

Cet atelier a permis aux participants de partager un moment convivial ainsi que d’obtenir un produit naturel respectueux de la peau et de la nature. Mais aussi, de découvrir ou redécouvrir le « Do It Yourself » (« faire soi-même ») qui revient à la mode.

Cette nouvelle expérience ne s’arrête pas là puisque chaque participant est reparti avec la recette de ses produits et pourra les réaliser de nouveau chez lui.

Si cela vous intéresse, vous serez les bienvenus à la zone de gratuité (au Centre Social) le 28 février 2019 pour fabriquer vos propres produits bios.

Agies fait son Carnaval

By Pascal Dumesnil,

Agies a organisé son troisième Carnaval le mercredi 20 février. Cette année le groupe de travail (professionnels et bénévoles d’Agies, partenaires de la ville : ludothèque, centre de loisirs, Projet de Réussite Educative) a proposé de rassembler petits et grands sous le thème du Carnaval des Animaux. Chacun a joué le jeu en proposant des ateliers pour confectionner les déguisements. Les familles du PRE étaient en abeille, les familles de la ludothèque en lion, girafe… le CLSH en grenouille et dragon. Pour Agies, les enfants du Relais d’Assistantes Maternelles étaient en crocodile, les enfants du Multi Accueil en papillon ou oiseau, les familles de l’Espace de Vie Sociale en coccinelle. Pari gagné d’animer la ville pendant ces vacances, avec 450 personnes présentes lors de la Cavalcade avec un rassemblement convivial au complexe Maurice Baquet avec  un stand de restauration ( tenu par les ados et bénévoles d’Agies) et animation musicale par le groupe de percussions Laplisitol.

L’accueil familial de l’Espace de Vie Sociale prépare le carnaval.

By Pascal Dumesnil,

L’accueil enfants parents du mercredi après-midi a préparé les déguisements sur le thème des coccinelles pour le carnaval du mercredi 20 février.

A cette occasion, les enfants aidés de leurs mamans ont pu faire de la peinture, du découpage, du collage…etc. Tout cela dans la bonne humeur.

Toutes les familles participantes à cet accueil se sont donné rendez-vous à 14h30, à l’Esplanade de l’Espace Culturel de la Pointe de Caux pour une cavalcade dans les rues de Gonfreville l’Orcher.

Le Centre Social Fait des bulles

By Pascal Dumesnil,

Six jeunes gonfrevillais ont participé à la réalisation d’une bande dessinée intitulée BD d’ados.

Un projet conjoint de l’Agies et de l’Amisc de Montivilliers qui a été soutenu par le Département, la Direction départementale de la Cohésion sociale et de la Jeunesse et des Sports, la CAF et la Ville de Gonfreville l’Orcher. Encadré par le dessinateur Jak Lemonnier, l’atelier s’est déroulé pendant l’automne 2018. Après avoir été présentées dans les centres sociaux impliqués, les planches seront exposées en avril à la médiathèque.

Ça fait quoi d’être jeune dans un centre social ?

Un centre social est-il réservé aux « Kassos » (terme méprisant à géométrie variable) comme le véhiculent souvent des personnes malintentionnées ? C’est à cette question ridicule que les adolescents se sont attaqués. Ils lui ont tordu le cou à l’aide de bulles de BD. « Oui, au collège, on entend ça parfois. Bien sûr, nous ne sommes pas d’accord parce que y allons. Eux, ils ne sont jamais venus. Ils ne savent rien de ce qui se passe ici. Les gens pensent des trucs faux sur les centres sociaux. Ils disent que c’est pour les pauvres. Ce n’est pas vrai. On nous juge parfois parce que nous venons au centre social, mais nous sommes bien contents de le fréquenter parce que nous savons que nous y faisons des choses intéressantes. » La BD met en images certaines situations blessantes. « T’es vraiment débile à venir ici ! », dit à son copain un garçon plein de préjugés. « Ils acceptent tout le monde », réplique plus loin un jeune mieux informé.

C’est facile de faire une BD ?

Nicola, Leïla, Manon et Yvanine, âgés de 12 à 14 ans, collégiens à Gonfreville ou à Montivilliers, se sont appliqués, mais la tâche a été rude. « On est pas tous bons pour dessiner… On a fait ce qu’on pouvait. Ce ne sont pas des dessins extraordinaires, mais le dessinateur était cool. Il donnait des conseils si on avait besoin d’aide. » Une dizaine d’histoires composent la BD. L’atelier a également permis des rencontres, de l’entraide. « Au début, nous avions un peu peur de voir les jeunes de Montivilliers. On ne les connaissait pas, mais tout s’est bien passé. Nous nous sommes très bien entendus. Dans l’atelier, nous étions libres de faire ce qu’on voulait. Nous pouvions dessiner seul ou travailler à plusieurs. On s’aidait. Nous avons dessiné à quatre mains un dessin. Ça va plus vite. » Et le résultat est plutôt sympa.

Quels sont les projets jeunes en cours ?

Après avoir réalisé ce projet collectif, d’autres collaborations sont envisageables. En attendant, le groupe jeunes d’Agies s’investit dans une nouvelle aventure ouverte à tout le monde. En lien avec la Société havraise de protection des animaux, ils lancent une collecte pour récupérer un maximum de dons. « Nous recherchons des couvertures, des serviettes de toilette, de la litière, des aliments pour chiens et chats, des produits d’entretien, des sacs poubelle… » L’opération se déroulera entre le 8 février et le 15 mars.

Parallèlement, l’atelier cuisine attire toujours les jeunes gourmets amateurs de galettes des rois ou de nuggets maison. Par ailleurs, il n’est pas impossible que les jeunes talents participent à la soirée cabaret que proposera l’Agies le 29 avril dans la salle Arthur-Fleury. Un numéro de hand cups pourrait être au programme, mais on ne vous a rien dit…

La BD imprimée par l’atelier d’impression municipal est disponible au centre social, à la médiathèque, au collège Gustave-Courbet.

Source: Actualités 389 / Février 2019 et http://www.jeunesgonfrevillais.fr/spip.php?article629

 

Le nouveau projet social d’AGIES en gestation

By Pascal Dumesnil,

AGIES est agréé « Centre Social » par la CAF de Seine-Maritime pour une période de 4 ans. Celle-ci se termine en décembre 2019.

Pour obtenir un nouvel agrément, il nous faut évaluer notre projet, réaliser un nouveau diagnostic des besoins et définir de nouvelles orientations pour les années 2020 / 2023.

Actuellement, l’heure est à la mobilisation des différents acteurs concernés par le devenir du Centre Social. Ainsi, des rencontres avec les enseignants, les services municipaux et d’autres partenaires ont eu lieu récemment. Celles-ci nous permettent de partager nos constats, nos réflexions.

Mardi 5 février, nous étions 30 bénévoles et professionnels d’AGIES rassemblés pour contribuer à cette démarche.

En petits groupes, nous avons « planché » sur 3 questions :

  • Les valeurs que nous partageons à AGIES ?
  • Nos façons de les faire vivre ?
  • Enfin, ce qui fonctionne bien ?… Et moins bien ?

La phrase du jour pour résumer la soirée :

« La coopération entre les bénévoles et les professionnels d’AGIES, ça veut dire TRAVAILLER ENSEMBLE et c’est la colonne vertébrale d’AGIES »

Pour en savoir plus, rendez-vous dans quelques mois…